Le Nafs, Le Ruh et le Corps en islam

Comprendre le Nafs (l’égo) en Islam

 

 

Introduction:

L’islam est une religion qui met l’accent sur le développement spirituel et la purification de l’âme. Dans cette quête, le concept de « nafs » joue un rôle central. La nafs se réfère à l’âme ou au moi intérieur d’une personne. Dans cet article, nous explorerons le concept de nafs en islam et comment on peut travailler sur soi-même pour atteindre une plus grande satisfaction de Dieu.

       

 

I. La nature de la nafs:

La nafs en islam est souvent décrite comme une entité complexe qui peut être encline à la satisfaction des désirs et aux impulsions égoïstes. Elle est souvent associée à nos tendances inférieures et à notre vulnérabilité face aux tentations du monde matériel. Cependant, il est important de noter que la nafs n’est pas nécessairement mauvaise en soi, mais plutôt sujette à la dualité. Elle est capable d’aspirer à la vertu et de se rapprocher de Dieu.

 

Citation du Coran (Surah Yusuf 12:53):

« Et je ne me considère pas [par là] comme étant innocent. Le nafs est encline à commander le mal, sauf celle à qui mon Seigneur fait miséricorde. Mon Seigneur est certes Pardonneur et Miséricordieux. »

وَمَآ أُبَرِّئُ نَفْسِىٓ ۚ إِنَّ ٱلنَّفْسَ لَأَمَّارَةٌۢ بِٱلسُّوٓءِ إِلَّا مَا رَحِمَ رَبِّىٓ ۚ إِنَّ رَبِّى غَفُورٌۭ رَّحِيمٌۭ

 

II. Les différents niveaux de la nafs:

Dans l’islam, la nafs est souvent classifiée en différents niveaux, reflétant ainsi l’évolution spirituelle de l’individu. Le premier niveau est le nafs ammarah, l’âme incitatrice au mal. À ce stade, l’individu est dominé par ses désirs et ses instincts primitifs. Le deuxième niveau est le nafs lawwamah, l’âme qui s’accuse. À ce stade, la personne commence à prendre conscience de ses erreurs et ressent des remords. Le troisième et dernier niveau est le nafs mutma’inna, l’âme apaisée et satisfaite, qui est en paix avec Dieu et aspire à la vertu.

 

Citation du Coran (Surah Al-Qiyamah 75:2-3):

« Non! Je jure par le jour de la Résurrection. Et je jure par l’âme qui ne cesse de se blâmer elle-même. »

وَلَآ أُقْسِمُ بِٱلنَّفْسِ ٱللَّوَّامَةِ

 

III. La purification de la nafs:

Dans l’islam, la purification de la nafs est un objectif primordial. Cela nécessite un effort constant et une lutte intérieure contre les tentations et les impulsions négatives. La purification de la nafs est souvent réalisée par des actes d’adoration, l’apprentissage des enseignements religieux et l’acquisition de connaissances spirituelles. C’est un voyage personnel vers l’amour de Dieu.

 

Citation du Coran (Surah Ash-Shams 91:7-10):

« Et [par] l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée; et lui a alors inspiré son immoralité aussi bien que sa piété. Certes, réussit celui qui la purifie, et est perdu celui qui la corrompt. »

وَنَفْسٍۢ وَمَا سَوَّىٰهَا ٧

فَأَلْهَمَهَا فُجُورَهَا وَتَقْوَىٰهَا ٨

قَدْ أَفْلَحَ مَن زَكَّىٰهَا ٩

وَقَدْ خَابَ مَن دَسَّىٰهَا ١٠

Le Prophète Mohammed (paix soit sur lui) a dit : « Le vrai combattant est celui qui combat son propre nafs pour l’amour de Dieu. » (Rapporté par At-Tabarani)

 

IV. L’élévation de la nafs:

L’objectif ultime de l’individu musulman est d’élever sa nafs au niveau supérieur, c’est-à-dire le nafs mutma’inna. Cela se réalise en développant une conscience de soi, en luttant contre les vices et en nourrissant les vertus. Lorsque la nafs est en paix et satisfaite, elle peut aspirer à l’amour d’Allah et à vivre en harmonie avec les enseignements de l’islam.

 

Citation du Coran (Surah Al-Fajr 89:27-30):

« Ô âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée; entre donc parmi Mes serviteurs, et entre dans Mon Paradis. »

يَـٰٓأَيَّتُهَا ٱلنَّفْسُ ٱلْمُطْمَئِنَّةُ ٢٧

ٱرْجِعِىٓ إِلَىٰ رَبِّكِ رَاضِيَةًۭ مَّرْضِيَّةًۭ ٢٨

فَٱدْخُلِى فِى عِبَـٰدِى ٢٩

وَٱدْخُلِى جَنَّتِى ٣٠

 

 

V. La relation entre le corps, le ruh et le nafs :

En Islam, l’être humain est constitué de trois éléments interconnectés : le corps physique, le ruh (l’âme) et le nafs. Le corps physique est la manifestation matérielle de l’individu, tandis que le ruh est la force vitale qui anime le corps. Quant au nafs, il représente l’aspect intérieur de l’être humain, avec ses pulsions, ses aspirations et ses capacités à faire des choix. Le corps et le nafs sont intimement liés, car les désirs et les inclinations du nafs s’expriment souvent à travers le corps. Cependant, c’est le ruh qui donne vie au corps et permet au nafs de se développer spirituellement. Ainsi, l’équilibre et l’harmonie entre ces trois composantes sont essentiels pour atteindre une excellence spirituelle et l’amour de Dieu.

 

Citation du Coran (Sourate Al-Hijr 15:29):

« Lorsque J’ai achevé de lui façonner son corps avec de l’argile, Je lui ai insufflé Mon esprit ; prosternez-vous donc devant lui. » (15:29)

فَإِذَا سَوَّيْتُهُۥ وَنَفَخْتُ فِيهِ مِن رُّوحِى فَقَعُوا۟ لَهُۥ سَـٰجِدِينَ ٢٩

 

 

Conclusion:

La compréhension du concept de nafs en islam est essentielle pour le développement spirituel et la purification de l’âme. En reconnaissant les différents niveaux de la nafs et en travaillant à son élévation, les croyants peuvent progresser dans leur quête de l’excellence spirituelle. En mettant en pratique les enseignements du Coran et en luttant contre les tendances négatives, ils peuvent atteindre un amour plus sincère de Dieu.

 

 

وَاذْكُرْ رَبَّكَ فِي نَفْسِكَ

 Et souviens de toi de ton Seigneur dans ton ame

[7:205]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut